L’extrait d’aujourd’hui a deux inconvénients: le son n’est pas terrible au début et ça part un peu dans tous les sens. Par contre, il a un gros avantage: c’est du lourd! Alors protégez vos oreilles et soyez attentifs … c’est parti!

La transition entre son licensiement de Fun et son arrivée sur Skyrock, tout est résumé dans un beau jingle à base d’extraits de Wayne’s World, de Retour vers le futur et autres… Ensuite Cauet va essayer de se créer un profil sur Facebook le service de rencontres d’Evelyne Leclercq par téléphone. Après quelques embrouilles de Boudine sur l’intro des Smashing pumpkins, on accueille – et là c’est exceptionnel – le Prince de Haynin (mieux connu sous le nom d’Éric Othon Goliath, Prince de Haynin, d’Amancey et du Saint Empire Romain Germanique, Marquis de Kerna et de Grandglise, Baron d’Hamelincourt, d’Anfroiprey, Haynin de Brie et d’autres lieux). Ce qui est rigolo, c’est qu’on se rappelle un autre extrait, enregistré quelques jours plus tôt alors que Cauet dialoguait avec Laurent Bouneau au téléphone, et lui avouait ne pas supporter les fanfares du Prince. Les temps changent et nous aurons donc droit à une fanfare dans l’extrait d’aujourd’hui ! Et pour ceux qui en veulent toujours plus, vous trouverez sur la chaîne SupTivi un reportage de France2 sur le Prince de Haynin…

Tout autre chose ensuite, avec un message d’attente par McGyver (plus ici) puis la lecture de divers fax adressés à Fred(erico), Benoît Sillard, Arthur, Arnold, Pierre Bellanger, DJ Bertrand, l’extra-terrestre de Jacques Pradel et puis quelques messages d’amour pour Cauet. C’est de la part de KTL (animatrice Skyrock) et de Ludo (ancien assistant).

Puis on enquête sur la disparition de Laurent Bouneau (directeur des programmes), on écoute le Cauet-Répondeur et une floppée de jingles Made in Miko. Finalement on se bat avec le standard pour composer un numéro de téléphone et on apprend à se méfier des voix sexy à l’autre bout du fil.

Source